Compte rendu rencontre entre les organisations syndicale et le nouveau DDSIS du 6 octobre 2015

SONY DSC

Compte rendu rencontre avec le nouveau DDSIS

du 6 octobre 2015

 

Le 6 octobre 2015, le nouveau DDSIS a reçu les organisations syndicales.

Étaient présents: le Colonel Vallier, le Colonel Tarillion, le Commandant  Kilhoffer et le Lieutenant Sauer.

Les 5 organisations syndicales étaient représentées par 2 membres; pour la CGT Jean-Philippe Parrella et Loïc Desobry.

Après une présentation de son parcours professionnel (Roanne, St-Etienne, l’Isère, la formation à la DGSCGC puis le cabinet du ministre de l’intérieur) s’en est suivi un tour de table des représentants du personnel.Il nous a alors demandé d’évoquer les sujets souhaités, tout en précisant qu’il nous recevrait individuellement dans les prochains temps.

 

–       La CGT a mis en avant la surcharge opérationnelle pour une partie des agents, soulignant les problèmes récurrents des effectifs, de pénibilité, de substitutions aux autres services (15-17); en bref de la dégradation des conditions de travail dans les centres de secours. Nous avons également rappelé la poursuite des dossiers importants tels que l’IAT, la participation à la mutuelle, etc.

–       La CFDT a rappelé les négociations IAT / mutuelle, et a demandé la présence de leur section SPV CFDT.

 

–       La FASPP a rappelé sa position sur l’heure pour l’heure.

 

–       Le SNSPP a remis en cause le protocole d’accord sur les adjudants, en souhaitant supprimer le 60/40 pour mettre en place le besoin dans les centres de secours et inclure les effectifs spv. Il a ajouté un point précis sur l’implication du SSSM dans la chaine hiérarchique et l’éventualité de mettre en place un infirmier au CTA . Enfin, il a demandé une charte de valeurs pour le personnel.

 

–       Avenir Secours attend la réouverture de dossiers: régime de travail, revalorisation des régimes indemnitaire, fibre optique pour le SDIS, RO, RI, SDACR.

 

En conclusion:

 

La première impression nous semble satisfaisante. Notre nouveau directeur affiche vouloir établir avec méthode, des règles claires  et considérer avant tous les syndicats comme de réels partenaires .Le temps d’un changement semble s’installer au sein du SDIS de la Moselle.

Il tient à mettre les SPP (enfin!!) là où les besoins réels se font sentir.

Pour l’application de la filière, il a clairement annoncé qu’il n’était pas cohérent de ne pas reclasser les gens formés dans leurs grades correspondants, mais il a toutefois dit que cela devrait peut-être passer par de la mobilité pour les agents!!

Enfin, il a clairement rappelé que le temps des restrictions budgétaire s n’était pas terminé et qu’il ira même en s’accroissant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *