Compte rendu réunion dialogue social du 24 mai 2017

 

Communiqué temps de travail

Réunion dialogue social

Le 24 mai, le SDIS a présenté ses différentes réformes à passer au CT du 12 juin prochain.

Les points suivants sont la restitution de « groupes de travail » où la discussion s’est avérée plus que limitée. Le SDIS a un projet précis de régression sociale et il tend à nous l’imposer rapidement!!

– Journée type de garde SPP en 24h/12h:

Présence à la garde, pour tous les SPP du département, à 7h le matin!

La journée de garde, du lundi au vendredi, s’organisera ainsi

7h habillage

7h15 rassemblement

7h30/8h15 vérifications

8h15/10h15 fma

10h15/10h30 pause

10h30/12h sport

12h/13h30 pause déjeuner

13h30/17h travaux dans les services

La journée de garde, des samedis, s’organisera de 7h à 12h.

A cela, le Colonel Vallier a ajouté qu’il souhaitait que les SPP soient également en garde active le dimanche!!!

APPRECIEZ LA DIFFERENCE AVEC L’EXISTANT!!!

– Régime de travail:

Les SPP, dès 2018, auront un régime de travail mixte et non cyclé!!! Ce régime se fera en fonction des besoins opérationnels des centres et des disponibilités des SPV!!!

Seuls les « petits » centres resteront peut-être en 8h.

Le SDIS a indiqué que chaque centre (ou compagnie…) déterminera le nombre de gardes de 24h et le nombre de gardes de 12h (uniquement en journée!). Il s’agira donc d’un planning à la carte, et cela pourra changer d’une année à l’autre.

Par ce régime, le SDIS va respecter l’amplitude maximum de 48h hebdomadaire, des 44h semaine sur 12 semaines glissantes et des 1128h semestrielles.

Le régime fortement pressenti est, pour exemple, proche de 77 gardes de 24h + 23 gardes de 12h (jour).

Ceci engendrerait un temps de travail de 2124h à l’année! Par rapport aux 93 gardes de 24h, cela fait un gain de 132h de présence. Par contre, on est assuré de travailler encore bien plus, avec les gardes de journée où la sollicitation opérationnelle est continue!!!

Enfin, avec 2124h à l’année, c’est quasiment atteindre le plafond des 48h/semaine…pour rappel, le temps de travail en France est de 35h/semaine!!!!

Ce n’est pas fini…

Le planning sera « au mois », comme décrit dans le relevé de conclusions de la réunion de dialogue social du 5 mai 2017. Les effectifs seront comptés par bassin de population (compagnie).

Ce régime 24/12h de jour, couplé à la disponibilité des SPV (ce n’est pas l’inverse normalement?) induit une baisse considérable des effectifs la nuit!! Moins à la garde, et donc encore plus en intervention!!

Un projet de suppression des postes au standard des CIS est annoncé.

OUVREZ LES YEUX!!! ET SURTOUT, SOYEZ EN BONNE SANTE!!

– Décompte des heures en cas de maladie/AT:

Une carence (service fait) de 72h sera mise en place. Au-delà, le décompte s’effectuera sur une base de 35h/semaine (pour rappel, on effectuera 48h/semaine).

– Gardes volontaires:

Un plafond équivalent au smic mensuel va être respecté.

Un SPP ne pourra pas monter une garde SPV la nuit, veille de sa prise de poste.

– Recrutements:

Le SDIS respecte le protocole d’accord 2014/2019 (30 postes + Départs en retraite).

Sur les 20 postes à pourvoir prochainement, 30% seront destinés aux emplois d’avenir sans concours.

VOILA, CA SUFFIT POUR LES BONNES NOUVELLES!

IL EST TEMPS D’AGIR!

La majorité des SPP ont 15 ans, maximum, d’ancienneté au SDIS de la Moselle.

De telles mesures vont nous impacter directement, et l’avenir du métier va se précariser pour les 25 années, minimum, qu’il reste à effectuer avant une retraite incertaine.

La CGT invite les autres syndicats à une réunion de crise et déterminer la réponse adaptée pour que l’intérêt collectif et le service public prime.

 PRENEZ LA MESURE DE LA SITUATION!!

 Les prochains chantiers seront le SDACR et le RO avec pour annonce diminution des effectifs de nuit et autres surprises.

PRENEZ POSITION!!

Vos représentants vont prochainement vous solliciter.

 Savez-vous comment avaler une baleine ? Morceau par morceau mais à force de nous faire avaler de trop grosses bouchées nous allons nous étouffer.

 Prochaines échéances

 

1er juin : réunion dialogue social

7 juin : Comité technique

26 juin : Conseil d’administration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *