Compte rendu de la réunion du dialogue social du 12 octobre 2018

Compte rendu de la réunion du dialogue social du 12 octobre 2018

Pour l’administration : Cdt Kilhoffer, Cne Kremer,Cdt Rudolf (dossier RO)

Pour la CFDT : M. Bitte et Daub

Pour le SNSPP : M. Blaise et Jacquinet

Pour la FA M.Wilhmhol et Navarette

Pour avenir au secours : M. Josef

Pour la CGT M. Ferry et Desobry

Début 9h30

Le Cdt Rudolf présente l’avancée RO, le citoyen au cœur de la réponse opérationnelle.

Délai SUAP 15mn, délai INC 20mn, délai chef de groupe 30mn.

Création de 22 bassins de populations en Moselle, basés sur les axes routiers, les risques, etc…

Dossier temps de travail:

Le SDIS propose de conserver le régime mixte 65 gardes 24h et 40 gardes de 12h si possible cyclé mais l’annonce est d’ores et déjà faite que cela sera difficile… ( Pour rappel se référer aux engagements du PCASDIS …)

Il est proposé un tour de table :

–       SNSPP favorable pour conserver ce régime de travail pour 2019.

–       La FASPP met en doute la parole du SDIS qui s’était engagé à un changement pour 2019 mais au vu de la date tardive de la réunion  (octobre) ils restent favorables à la conservation du mixage en l’état pour 2019

–       Avenir secours : Sans avis mais favorable pour conserver ce régime.

Pour la CGT, seule organisation à avoir sondé les agents, nous avons ainsi pu faire un premier point après environ 200 réponses (non triées pour le moment.)

66% veulent un régime de 12h, 29% veulent du 24h.

En comparatif avec un autre sondage uniquement sur Metz 77% pour du 12h et 14% pour du 24h

Nous avons pu ainsi démontrer avec pertinence et provocation, la possibilité de passer toute l’agglomération messine en 12h cyclées  dès 2019.

Ceci étant possible avec le nouveau SDACR (couvrir 95% des interventions).

Si cela est possible pour l’agglomération messine (Metz, Montigny et Val de Moselle) cela l’est pour tout le département car toujours d’après le SDIS le volontariat est en augmentation.

La CFDT confirme la possibilité de passer l’agglomération de Metz en 12h dès le 1er janvier, notamment si on y injecte de l’effectif.

L’administration prend note et on refait un tour de table.

Le SNSPP, FASPP et Avenir secours reconnaissent qu’il faut privilégier l’agglo messine en 12h et le reste du département conserve un régime identique à celui de 2018 dans l’attente de l’uniformisation (aucun échéancier n’est acté).

Conclusions CGT :

Comme à son habitude le SDIS n’a rien anticipé et nous met devant le fait accompli.

La promesse des négociations sur le temps de travail dès le 1er trimestre 2018 n’a pas été tenue.

La promesse d’un cyclage  par le PCASDIS n’a pas été tenue.

Pourtant nous avions fait des propositions propres avec un échéancier  des novembre 2016

http://www.cgtsdis57.com/wp/2016/11/28/demande-de-convocation-du-ct-sur-le-temps-de-travail-le-28-novembre-2016

Propositions que nous avions affinées en octobre 2017 lors des réunions de dialogue social

http://www.cgtsdis57.com/wp/2017/11/09/compte-rendu-de-la-reunion-dialogue-social-du-3-et-5-octobre-2017

L’histoire au SDIS 57 nous a démontré que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Cependant notre recours contre le mixage du temps de travail 2018 est toujours en cours au tribunal administratif de Strasbourg.

En fonction des résultats, cela ouvrira, à ceux qui le décideront, l’obtention d’un préjudice financier.

Fin 12h30

Cordialement la CGT du SDIS 57

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *