Prime covid le Président méprise ses sapeurs pompiers courrier le 1er décembre 2020

Metz, le 1 décembre 2020

Monsieur le Président
Du SDIS de la Moselle

Objet : Prime Covid

Monsieur le Président,

L’attribution de la prime COVID est avant tout un problème de reconnaissance.


La prime COVID que vous avez proposée est une insulte à notre corporation et au SDIS tout entier !
Les agents du SDIS, pats et pompiers, se sont largement mobilisés dans le cadre de cette crise sanitaire qui a durement touché notre département, et qui n’est pas terminée.

Avec votre Directeur, du haut de votre tour d’argent, vous avez eu beau nous féliciter, nous avons tous travaillé avec la boule au ventre, s’adaptant continuellement aux doctrines fluctuantes selon les stocks de matériel.

D’autres présidents de SDIS, en versant cette prime, ont su reconnaître la valeur de l’engagement des agents.

Lorsque l’on traite son personnel comme des miséreux, on peut toujours parler de projet d’établissement et continuer de faire de beaux courriers tranquillement…

« C’est aux esclaves, non aux hommes libres, que l’on fait un cadeau pour les récompenser de s’être bien conduits. » Baruch Spinoza -Philosophe (1632 – 1677)

Nous ne mendierons pas cette prime qui aurait pu saluer cet effort hors du commun.

Sa non attribution démontre la hauteur du respect et la considération que vous avez pour vos agents.

Veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos salutations respectueuses.

Pour la CGT
Le secrétaire général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *